© 2019 by Elan13. Crée par Elan13

Rechercher

30 Minutes de sports par jour

Mis à jour : févr 23


30 minutes de sports par jour pour nos écoliers, voilà ce que notre gouvernement a annoncé vouloir mettre en place à l'horizon 2024, ou tout du moins, pour profiter de l'engouement que les Jeux de 2024 vont provoquer.


Après l'effet d'annonce, nous avons essayer de nous pencher sur le sujet.

COMPLÉMENTAIRE A L'EPS


Ce projet est complémentaire de l’Éducation Physique et Sportive (EPS) discipline d'enseignement obligatoire, contrairement à l'activité physique quotidienne, qui est soumis au volontariat.


Les deux pratiques sont intrinsèquement lié aux enjeux importants de santé publique et de bien-être. Il est préconisé, dans la présentation du projet, de développer les 30 minutes d'activités physiques les jours où il n'y a pas d'enseignements d'EPS programmé.


Le cadre de ce projet se veut assez souple, doit reposer sur l'environnement existant (cour d'école, locaux scolaire, et abords des écoles en priorité) et sera intégrer au projet d'école.


COMMENT LE METTRE EN ŒUVRE


Des outils seront mis à disposition pour les écoles volontaires, notamment une plateforme numérique. Un accompagnement pourra être proposé aux équipes éducatives, et un challenge national pourra récompenser les meilleures initiatives.


Une des piste proposée est de réinvestir le temps de récréation grâce à la mise en place d'activités traditionnelles ou jeux sportifs ludiques, qui fait particulièrement écho à notre dernier article que vous pouvez retrouver ici.

D'autres sont proposées comme expérimenter les cours le matin et les activités physiques l'après-midi, des partenariats avec des clubs sportifs via le label "génération 2024", ou s'inspirer de projets qui ont été développés en France ou à l'étranger.


CE QUE NOUS EN PENSONS


Tout ce qui vise à développer l'activité sportive a, pour nous, un intérêt certains. La difficulté première sera de mettre en place le projet, et d'avoir la matière nécessaire pour varier les activités dans des locaux à priori inadaptés.

Les classes surchargées, la taille des cours d'écoles et le tissu associatif agonisant ne vont certainement pas aider la mise en place du projet, mais nous avons envie d'y croire et pensons qu'il y a matière à réfléchir pour faire évoluer les consciences.



Dans un prochain article, nous vous donnerons quelques pistes pour un projet simple, et nous sommes tout ouïe à ceux et celles qui désirent réfléchir à la mise en place d'un projet comme celui-ci dans leur établissement, ou dans leur classe.






14 vues
  • Facebook
  • YouTube
  • Instagram
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now